Pierre Cendors

Franco-irlandais, né en 1968, Pierre Cendors s’attache, de livre en livre, à capter un langage poétique, plus ancien et plus vivifiant que la parole, un langage qui n’est pas seulement humain, mais ouvert à la vie élémentaire, au terrestre, à l’écoute d’une primordialité ardente, qui est à l’homme ce que les espaces sauvages sont à l’animal. Il vit dans les Terres noires (marneuses) du Haut-Diois. Il est l’auteur de romans (derniers titres parus : L’Énigmaire, Quidam, 2021 ; Silens Moon, 2019 ; Vie posthume d’Edward Markham, 2018 ; Minuit en mon silence, 2017, Le Tripode), de récits (L’Invisible dehors, Isolato, 2015), de nouvelles (Exil Exit, La Part commune, 2014) et de poèmes (Les Hauts Bois, Isolato, 2013).