Thieri Foulc

Né en 1943 à Tataouine, Thieri Foulc est un artiste non-peintre (peintures non peintes, art textile, collage, gravure), un écrivain et un éditeur.
Après avoir étudié à l’école des Beaux-Arts et à la Sorbonne, à Paris, il renonce à la peinture proprement dite, au profit de la gravure et surtout du dessin : à partir de 1969, il dessine les projets (les « cartons ») d’œuvres textiles réalisées avec Nicole Foulc (1941-1990). Leurs thèmes sont des personnages aux suggestions énigmatiques ; leur technique, l’appliqué, brodé serré ; leurs matériaux, la soie, les lainages où ils expérimentent plis, déchirages, détourages, et, dans les dernières années, des matériaux légers comme l’organza. Ils réalisent également des collages de papiers découpés.
En 1980, Thieri Foulc fonde l’Ouvroir de Peinture Potentielle (Oupeinpo) avec François Le Lionnais et Carelman. Il s’agit d’inventer des « contraintes » qui structurent l’œuvre à créer ou son processus de réalisation. Ces travaux sont présentés au centre Pompidou (1991 et 1999), et lors d’expositions propres ou avec l’Oulipo. Il les réunit dans un ouvrage, Du potentiel dans l’art (Seuil, 2005), et dans la Bibliothèque oupeinpienne (Au crayon qui tue, éditeur).
En 1998, Thieri Foulc commence ses Peintures non peintes. Ces textes sont donnés lors de « performances », devant des « tableaux » noirs. En l’absence de l’artiste, les spectateurs entendent les « tableaux » dans un casque audio-guide, comme à Marseille (centre de la Vieille Charité, 2014).
Comme écrivain, il a donné plusieurs recueils poétiques imprégnés de ses traversées du Sahara dans les années 1965-1967, ainsi que de nombreux articles et travaux d’érudition. En 2019, il fait paraître un recueil de contes : Le Lunetier aveugle (Al Manar).
Enfin, ayant œuvré un temps pour la grande édition, il a fondé sa propre enseigne, Au crayon qui tue (1993). Il a également été le Provéditeur-Éditeur Général du Collège de ’Pataphysique, publiant deux séries de sa revue, les Carnets trimestriels (2000-2007) et Le Correspondancier du Collège de ’Pataphysique (2007-2014).