Pierre Cendors

Irlandais par son ascendance, né en Haute-Savoie en 1968, Pierre Cendors poursuit des études d’art à Lyon avant de s’installer au Connemara, où il se tourne résolument vers l’écriture. Son œuvre est marquée par la confrontation avec des paysages élémentaires et l’expérience de voyages non moins intérieurs qu’extérieurs. Il demeure aujourd’hui dans l’Oise. Il est l’auteur de romans (derniers titres parus : Silens Moon, 2019 ; Vie posthume d’Edward Markham, 2018 ; Minuit en mon silence, 2017, Le Tripode), de récits (L’Invisible dehors, Isolato, 2015), de nouvelles (Exil Exit, La Part commune, 2014) et de poèmes (Les Hauts Bois, Isolato, 2013).