Laurent Jenny

Laurent Jenny enseigne à l’université de Genève. Il est également membre du comité de rédaction de la revue Po&sie. Outre ses nombreux travaux consacrés à l’esthétique et à l’idéologie littéraires, il a fait paraître des romans au Seuil (Une saison trouble, 1967 ; Off, 1971) et, plus récemment, aux éditions Verdier, un essai (La vie esthétique. Stases et flux, 2013) et une autobiographie fragmentaire (Le Lieu et le moment, 2015), aux éditions Mimésis, La brûlure de l’image.