François Laut

Né en 1953, François Laut est agrégé d’histoire et a enseigné en France et à l’étranger, notamment au Japon, de 1989 à 1998, où il s’est lié d’amitié avec Nicolas Bouvier et lui-même lancé dans l’écriture (Aï (l’amour), Serpent à Plumes, 1994). Il vit aujourd’hui à Bordeaux. Après plusieurs romans, il a fait paraître une biographie (Nicolas Bouvier, l’œil qui écrit, Payot, 2007), puis un recueil de textes inédits de son ami et compatriote (Il faudra repartir, Payot, 2015).